Ce qu’on aime pas de notre Tesla Model 3

La Tesla Model 3 est la voiture la plus attendue de l’histoire. Finalement, une compagnie allait offrir une voiture électrique haute performance à prix relativement raisonnable. Nous avions précommandé notre Model 3 avant même son lancement il y a près de deux ans. Je n’avais jamais conduit de Model 3 avant de le commander; j’étais assez confiant. Les évaluations disponibles en ligne vantaient la voiture. La très grande majorité des conducteurs adorent leur Model 3, mais comme il n’y a rien de parfait, voici ce que l’on n’aime pas de notre Model 3.

Clé

Le Model 3 est livré avec la carte clé. Pour la débarrer, vous devez la présenter la carte à la porte du côté conducteur, sous la caméra. Pour “démarrer” l’auto, vous déposez la carte derrière les porte-gobelets. Contrairement aux accès “sans clé” des autres constructeurs (et les Models S et X), il ne s’agit donc pas d’un système où vous pouvez laisser la clé dans vos poches ou dans votre sac.

La clé à partir de l’app Tesla offre un tel système “clé en poche”, mais ce n’est pas efficace à 100%. Environ une fois sur vingt la porte ne débarre pas. Il faut alors relancer l’app. Je préfère les systèmes plus fiables. Bonne idée en principe, mais dans ce genre de chose, seule la perfection offrira une expérience utilisateur digne du prix de l’auto. De plus, ce système ne permet pas de laisser la carte clé à la maison; manque de batterie, bris…

Notez que Tesla vient tout juste d’annoncer un “key fob” pour la Model 3 remplaçant ainsi votre téléphone intelligent. Excellent n’est-ce pas? Et bien, il y a un petit détail: le “key fob” n’offre pas la fonction “passive entry”. Cela veut donc dire que vous devez sortir la clé, appuyer sur le bouton pour déverrouiller les portes puis ensuite entrer. Très décevant surtout quand on apprend que cet accessoire coûte 200$.

Essuie-glaces

Vraiment, Tesla a réussi à scrapper les essuie-glaces. Tout d’abord, pour les activer, il faut passer par l’écran tactile. Au moins le bouton latéral du bras des clignotants permet de faire un premier “passage” et fait apparaître le menu d’essuie-glaces à l’écran, mais quiconque a déjà conduit dans un orage la nuit sait à quel point on n’a pas envie de zigonner sur un iPad quand il pleut des clous!

Encore les essuie-glaces : le capteur de pluie automatique. Ma Mazda 3 2004 avait des meilleurs capteurs de pluie! Il m’arrive trop souvent de ne plus rien voir devant moi avant que le système ne s’active. Mon Q5 avait un système d’ajustement de la sensibilité du système. Tesla devrait s’en inspirer.

Selon nos sources, le problème proviendrait du fait que le Model 3 utilise la caméra avant pour détecter la pluie au lieu d’avoir un système dédié.

RP: Je corrobore les propos de mon frère. Parfois je conduis et je suis sidéré par la quantité d’eau sur mon pare-brise avant que mes essuie-glaces réagissent. Je dois donc utiliser mon écran tactile pour changer la vitesse des essuie-glaces… vraiment pas optimal quand une voiture vient de nous envoyer de la bonne vieille gadoue de nos hivers québécois et qu’on ne voit rien.

Détection d’angles morts

La Model 3 utilise ses sonars et caméras pour vous donner une représentation graphique des véhicules vous entourant. Cette information est située en dessous de votre vitesse, sur le tableau de bord. Depuis la version 9 du logiciel, cette représentation est bonifiée avec les véhicules situés derrière vous, agissant donc comme système de détection d’angles morts. Par contre, contrairement aux modèles des autres constructeurs équipés de cette option, la Model 3 n’a pas de système de lumière située près des miroirs latéraux. Ce système à l’avantage d’alerter le conducteur là où il regarde lorsqu’il désire changer de voie, c’est-à-dire dans son miroir. J’appréciais beaucoup cette option dans mon Q5 et je suis déçu de ne pas la retrouver dans ma Model 3.

Les poignées de porte

Les poignées de porte de la Model 3 sont aérodynamiques et j’aime le look, mais le système d’ouverture sera assurément un bordel l’hiver, surtout dans le verglas. Je m’imagine déjà taper dessus (avec quoi? Un pic à glace que je garderai dans ma valise?) ou attendre que ça dégèle debout dans le stationnement…

RP: Un soir de novembre, je reviens d’une soirée chez des amis et ma voiture était stationné dans la rue pendant quelques heures. La température extérieure était -2°C. La poignée de la porte du passager était complètement gelée. De l’eau s’était infiltrée plus tôt dans la journée quand j’ai ouvert la porte et la poignée était maintenant gelée. J’ai pas hâte de voir en janvier…

Mise à jour décembre 2018

Au delà du problème des poignées de porte, le problème des fenêtres semble être le plus grand défaut de la Model 3. Apprenez-en plus ici.

Petit détail «tannant» de la Tesla Model 3

Le détecteur de pression faible des pneus est trop sensible

Lorsque la pression des pneus est 2 psi sous les valeurs «suggérées», la console vous présente une alerte de pression faible. Le froid ayant un impact certain sur la pression d’un gaz, il est assez fréquent de voir ces alertes. On ne peut pas les «acquiescer» et passer à autre chose. Ceci pourrait facilement être réglé par une mise à jour logiciel, mais pour l’instant, ça ne fait que distraire le conducteur.

Nous continuerons de mettre à jour notre liste lorsque d’autres petits pépins feront surface!

Mise à jour avril 2019

Un hiver plus tard. On confirme que la Model 3 n’est pas un «char d’hiver». Nous avons toutefois réglé le problème de poignées de porte avec un lubrifiant au silicone.

Nous n’avons pas eu d’autre mésaventure avec le système de clé. Il est peut-être plus performant ou amélioré avec les mises à jour? Peu importe, la résultante est que le système fonctionne bien.

Le problème de détection d’angle mort sera probablement réglé dans une mise à jour à venir, comme Elon Musk l’a laissé entendre dans un Tweet. Le système Tesla présentera une alerte sur la console centrale lorsqu’un véhicule se trouvera dans l’angle mort. Ce n’est pas aussi «intuitif» qu’une alerte dans le miroir latéral comme les autres constructeurs, mais c’est mieux que rien.

Le problème des essuie-glaces reste entier. Intéressant puisqu’il semble être assez simple à régler via une mise à jour logiciel.

Cliquez ici pour savoir ce que l’on aime de notre Model 3!