La rouille, l’antirouille, les problèmes de peinture sur la Tesla Model 3 – tout ce que vous devez savoir

« Est-ce que je devrais faire l’antirouille sur ma Tesla Model 3? ».

Voilà l’une des questions que l’on se fait souvent poser de la part de nos lecteurs. Pour y répondre, on se fiait au guide d’utilisateur officiel de Tesla :

«La Garantie Limitée Anticorrosion de la Carrosserie couvre un problème de perforation causée par la rouille […] pendant une période de 12 ans et sans limite de kilométrage, à l’exception des véhicules ayant subi un traitement contre la corrosion, c’est-à-dire procédures communément appelées traitement antirouille ou revêtement anticorrosion.»

Cependant, lorsque des propriétaires de Model 3 se sont vu refusé la Garantie Anticorrosion après avoir observé de la rouille prématurée sur leur voiture, cela nous a fait réévaluer notre position.

Ce billet est particulièrement long, mais nous croyons sincèrement que ça en vaut la peine.

Mon frère et moi sommes tous les deux propriétaires d’une Model 3 2018 et je commençais à m’inquiéter en lisant les nombreuses histoires d’horreurs. Nous avons même publié un billet sur le sujet. Ma voiture était-elle en train de rouiller de l’intérieur? Est-ce que la voiture qui a étiré mon budget à son maximum s’avère être un citron? Et moi qui pensais garder cette voiture pour plusieurs années…

J’ai donc décidé d’approcher Eric Bolduc, d’Antirouille Bolduc, la ressource mondial dans le domaine de l’antirouille sur la Tesla Model 3 pour lui poser toutes les questions de nos lecteurs sur l’usure prématurée de la peinture et de la rouille sur la Model 3. Si vous ne connaissez pas Eric, il est en grande partie responsable de la sonnette d’alarme des garde-boues pour la Model 3, en plus d’être actif sur plusieurs forums en ligne dédié à la Model 3.

Fidèle à sa réputation, il a volontiers pris de son temps pour répondre à chacune de mes questions, sans épargner de détail.

Voici donc mon entretien avec Eric Bolduc, le roi de l’antirouille sur les Tesla Model 3.

 

Parle-moi de ton entreprise : comment la Model 3 est devenu ta marque de commerce?

J’ai acheté une Tesla Model S, 85D en 2015. J’ai essayé toutes les voitures électriques de l’industrie et pour moi c’était clair: Tesla était la marque de voiture pour moi. J’ai convaincu ma conjointe que d’investir dans les 6 chiffres pour une auto est la bonne décision, surtout pour mon entreprise d’antirouille qui est 70% véhicule électrique.

Étant propriétaire et membre de Tesla Québec, j’ai eu la chance d’observer de près les premières Model 3 livrées au Québec. Immédiatement j’ai remarqué les nombreuses faiblesses au niveau de la peinture. Ce n’était pas isolé non plus – chaque Model 3 avait ses problèmes.

Je me suis donc concentré à développer ma propre technique d’antirouille tout en corrigeant certains défauts comme le coffre mal aligné qui cogne contre le pare-choc ou l’accumulation de sable et saletés sous la voiture.

Je perfectionne constamment ma technique et à ce jour, j’ai traité plus de 500 Model 3 et mon calendrier est rempli jusqu’en 2022.

 

Hypothétiquement : Tesla te recrute et tu es responsable d’améliorer la Model 3, quels changements apporterais-tu à l’auto?

À la base, c’est clair et net pour moi : la Model 3 est une voiture faite par des Californiens, pour les Californiens. (note des éditeurs : ça on le sait… les portes, les miroirs, les vitres…)

Pour commencer, il serait intéressant que Tesla installe des pare-pierres sur les zones sensibles avant la livraison au client – comme le font Mitsubishi et Toyota. Ce simple ajout pourrait déjà régler plusieurs pépins.

Si je faisais partie de l’équipe Tesla, j’ajouterais des trous sous la voiture pour laisser sortir le surplus de sable et les saletés de la route. Aujourd’hui, le panneau inférieur accumule beaucoup de saletés et une fois rempli, le surplus déborde sur le panneau de feutre en dessous du moteur et tout ça risque de couler sur la batterie.

Ceci dit, Tesla a quand même agi sur ses conseils. En effet, sur les nouveaux modèles, on retrouve maintenant 5 à 6 trous 3/16… mais aux mauvais endroits et trop petits. Présentement, une simple pierre vient boucher un trou et le panneau inférieur se remplit quand même – donc complètement inutile. C’est pour ça que sur chaque voiture qui entre dans mon garage, je m’assure de percer des trous de ½ pouce et de ¾ de pouces. C’est assez pour faire l’effet de sablier et éviter l’accumulation.

Quels changements as-tu observé sur les Model 3 de 2018, 2019 et 2020?

Tesla a coupé à plusieurs endroits dans les nouveaux modèles. Contrairement aux premiers modèles de 2018: un joint de calfeutrant dans les ailes arrières et le coffre arrière sont maintenant manquant.

Ils mettaient des clips partout et des boulons dans les bas de caisses. Maintenant ils ont tout coupé ça. En Californie, ce changement n’est peut-être pas grave, mais ici : c’est très important. Avec nos hivers, les bas de caisse ont tendance à déclipser tout seuls. J’ai acheté ma propre Tesla Model 3 dernièrement et à la livraison, tous les bas de caisse étaient “déclipés”.

Autre changement que j’ai observé est dans les bas de caisse. Depuis fin 2019, ils ont beaucoup amélioré cette zone en ajoutant un joint de caoutchouc et une peinture mieux appliquée.

Des garde-boues sont maintenant inclus pour contrer l’impact direct en avant, mais malheureusement, ils n’ont pas pensé à l’arrière.

Un propriétaire de Model 3 qui n’a pas de traitement antirouille, aucun garde-boue, ni de wrap – à quoi peut-il s’attendre au niveau de la rouille sur sa voiture après 4-5 ans?

Premièrement, un propriétaire peut assurément s’attendre à un écaillement de peinture sur le rebord de l’aile avant et beaucoup de projection sur le bas de caisse à l’arrière.

La région a une énorme importance sur la rapidité de l’usure des bas de caisse. Selon moi, l’Estrie, Magog, Terreborne, Saint-Jérôme, Mont-Tremblant, Saguenay et Sept-Îles sont les endroits les plus difficiles pour la Model 3. Le matériel répandu sur les routes est différent dans ces régions et la présence de plusieurs chemins de terre n’aide pas non plus.

Ce que les gens ignorent souvent à propos de la projection c’est que ça ne se limite pas aux pneus – il y a aussi la projection par le flot d’air. Si une Model 3 passe par dessus une chaussé sablée, à 100 km/h… la projection sera tout aussi présente.

En ce qui concerne les différentes versions de la Model 3, les modèles Performance s’abîment davantage parce que la gomme des pneus est plus molle et ca absorbe plus le sable même l’été et le sandblast se fait plus. La propulsion du Standard Range + n’aide pas non plus: on s’amuse, on l’essaie, on accélère rapidement – et tout cela accélère l’usure prématuré.

Par la suite, peu importe la version de la Model 3, un propriétaire va voir un écaillement de peinture dans le bas de caisse à l’arrière causé par la projection de roches.

Vient ensuite les problèmes reliés à la vibration de la fausse aile. L’aile avant vibre et abime la peinture de l’aile intérieure, ce qui cause de l’oxydation.

C’est pour cela que j’ai développé mes propres garde-boue. Ils ont été pensés en conséquence pour diminuer les vibrations de la fausse aile. Ceci étant dit, si un propriétaire possède sa Model 3 depuis plus de deux ans et qu’il décide d’installer des garde-boues, les chances sont élevées que le “mal est déjà fait”.

 

Donc quelqu’un qui achète sa Model 3, dès le jour 1, que lui conseilles-tu comme achat?

En priorité: garde-boues, wrap et finalement l’antirouille.

L’idéal pour tout propriétaire de Model 3 est d’installer, le plus rapidement possible, une pellicule pare-pierre au moins sur le bas de caisse et ensuite installer des garde-boues. C’est hallucinant à quel point ça évite plusieurs problèmes.

Plusieurs entreprises offrent l’installation de wrap et les prix peuvent varier beaucoup. Il est primordial que vous fassiez affaire avec des professionnels – soyez vigilant et fiez-vous à la réputation de l’installateur. J’ai malheureusement observé plusieurs voitures qui ont fait installer des pellicules pare-pierre, mais de mauvaise manière. La peinture était tout écaillée parce que la pellicule n’a pas été retournée complètement sur l’aile avant pour contrer les problèmes de vibration.

Le wrap n’a pas été retourné et laisse la peinture exposée à l’oxydation.

Il ne faut pas croire que le Model 3 est une voiture de Monsieur Tout le Monde. Un vendeur sur la route qui ouvre son coffre 30 fois par jour, qui roule sur des chemins de terre et qui traite son auto comme un pickup… il devrait rouler en RAV4.

Ma solution simpliste : si tu achètes une SR+, tu as 13 000$ de subvention à l’achat… prend 1500$ et fait un wrap de bas de caisse, bien fait et replié sous l’aile avec des garde-boues.

 

Si comme tu dis, la rouille apparaît sur ma voiture après quelques années. Quel est le pire qui peut arriver? Est-ce que la rouille risque de percer la carrosserie?

Non. Chez Tesla, le gros problème sera de la rouille en surface. Un peu comme les Chevrolet Cavalier 2000 et les Malibus 2000. Chaque mois, la tôle galvanisée oxyde là où il n’y a plus de peinture. Celle-ci est ensuite attaquée par l’oxydation de l’air et l’humidité pour ensuite décoller de plus en plus. Avec le temps, on prend une machine à pression pour nettoyer la voiture, on frotte avec un linge et oups : un morceau de peinture s’arrache, puis un autre.

Bref, le pire qui peut arriver, c’est de la rouille esthétique. Pour plusieurs, une voiture n’est que pour se rendre du point A au point B. L’esthétique de l’auto est facultative pour eux.

C’est définitivement possible pour les gens de ne rien faire du tout: ils changeront leur voiture après 5, 6 ou 8 ans. Ceci dit, la voiture sera sandblastée et elle va commencer à montrer des signe de vieillesse en laissant paraître de belles surface couleur de rouille. Rien de cela n’est trop grave et n’empêchera personne de rouler.

Par contre, après 10 ans ça risque de se gâter un peu. Ça peut aller jusqu’à faire de gros trous. Cependant, l’auto sera déjà affreuse et le propriétaire n’en voudra plus.

Mais de toute évidence, avec tous les abrasifs et le sel sur les routes du Québec, ce n’est pas une voiture qui peut passer le test du temps sans rien.

 

En 2019, Tesla a modifié leur guide de la Model 3 en ajoutant la mention de nettoyer la voiture en hiver pour retirer les saletés accumulées. Que penses-tu de cette suggestion?

La garantie de Tesla contre la perforation de 12 ans sera annulée si on ne déloge pas régulièrement la voiture du sel.

Image tirée du guide officiel de Tesla

C’est simple: c’est impossible de déloger une voiture de son sel.

Si quelqu’un se rend dans un lave auto, la puissance du jet d’eau risque de pousser le calcium à des endroits qu’il n’aurait jamais été capable d’atteindre. D’ailleurs, certains véhicules lavés en hiver se retrouvent avec plus de problèmes de perforations. On ne parle pas de rouille de surface mais bien de perforation.

Bref, cette suggestion de Tesla n’est pas réaliste du tout. L’hiver, tu ne vas pas laver ta voiture à toutes les semaines.

 

Est-ce qu’il y a des couleurs qui sont plus fragiles que d’autres?

Les Model 3 noirs sont les pires. Une Tesla noir va rouiller plus qu’une Tesla blanche.

La raison est simple: aucun joint de carrosserie n’est scellé.

Les portes, le panneau, le capot… tout est soit aluminium sur aluminium, acier sur acier galvanisé ou acier galvanisé sur aluminium. Ça c’était censé être le pire cauchemar – les ailes arrières – je vois rarement de la corrosion sur acier sur aluminium. C’est acier galvanisé sur acier galvanisé le problème.

Si Tesla s’était inspiré des constructeurs japonais et avait ajouté des joints de calfeutrant, ils se seraient sauvé des problèmes de peintures qui écaillent. Grosse lacune de leur part.

 

Est-ce que la Model 3 est la seule voiture de Tesla qui présente ces problèmes?

Non. Après 30 000 – 40 000 kilomètres, les portes arrières d’une Model X qui ne possède pas de pare-pierre sont autant sandblastées que celles d’une Model 3.

Plusieurs ignorent que je n’ai pas saisi l’opportunité d’affaire avec les garde-boues de la Model 3. J’ai développé mes propres garde-boue pour protéger ma Model S 2015 de la projection arrière. Je me souviens qu’un jour lors d’une rencontre du Club Tesla Québec, j’ai aperçu les Model S des autres membres et je capotais.

Je leur disais: « mais tu n’as plus de peintures dans tes bas de caisse! Tu es direct sur l’aluminium! »

Les propriétaires de Model S et Model X, peut être moins nombreux, étaient beaucoup plus « pardonatif » et ne se plaignaient pas, ou ne s’apercevait tout simplement pas des problèmes de bas de caisse.

 

La Model Y a une bordure de plastique dans le bas de caisse et à l’intérieur des ailes. Crois-tu que ça va aider contre l’usure prématurée de la peinture?

La Model Y est certainement mieux protégée que la Model 3 pour la projection directe sur les bas de caisse. Cependant, s’il y a point de contact avec la peinture, des problèmes apparaîtront plus tard. Tout comme la Model 3, la peinture est très mince donc il y a moins de protection.

Dès que la peinture est coupée par le frottement, l’écaillement s’en suit comme sur les vieux camions GM. On doit être pointilleux au printemps et bien déloger tout sable qui peut demeurer derrière ces nouveaux contours de plastiques.

 

Quel type d’antirouille utilises-tu et y a-t-il des rappels?

Depuis 1975 nous avons un produit unique qui est 100% pétrole. Aucun solvant, cire ou paraffine. C’est une huile qui ne coulera pas par terre mais qui est vivante – qui va se promener. J’en mets une fois dans ton auto et dans 20 ans il va en rester à bien des endroits. Mon produit ne sèche pas et ne craque pas.

Si on désire garder l’auto plus de 10-12 ans, je recommande de refaire le tout après 6 ans. Donc antirouille, rappelle 2 ans, un autre 2 ans. Les rappels sont beaucoup plus courts à faire et moitié prix.

 

Est-ce qu’un traitement antirouille rajoute du poids à la voiture et affecte l’autonomie de la voiture?

Non.

 

J’ai eu vent d’un propriétaire qui, lors de son rappel antirouille de deux ans, a été surpris de découvrir de la rouille sur sa voiture. Comment expliquer ça?

Le proprio en question avait déjà roulé un hiver lorsque j’ai fait son premier traitement antirouille. Après seulement quelques mois sur les routes du Québec, la voiture avait déjà un début d’oxydation que j’avais pointé à ce moment. Je ne pensais pas que la Model 3 serait aussi fragile… surtout acier sur acier.

C’est un cas extrême, mais malheureusement, j’en ai vu plusieurs autres. Le mouvement de la fausse aile a accéléré le processus.

C’est d’ailleurs suite à ces découvertes que j’ai amélioré ma technique d’antirouille.

 

Je me fais l’avocat du diable – Tesla le dit noir sur blanc: si vous faites un traitement antirouille, vous perdez votre garantie. De ton côté, tu gagnes ta vie à faire des traitements antirouille. Comment valider que ce que tu nous dis est vrai?

Les vendeurs chez Tesla disent que tu vas perdre ta garantie si tu fais un traitement antirouille. Faux! Pas la garantie totale.

Si je pose l’antirouille sur un module et qu’il se brise, on peut faire la lumière que c’est moi qui ai causé la faute. Je prendrais volontiers le blâme dans ce cas. D’ailleurs j’ai des assurances pour ces scénarios. Ça ne m’est jamais arrivé en 22 ans de services et j’ai traité plus de 500 Model 3 donc environs 5000 VE au total.

On mélange beaucoup garantie totale et garantie contre la perforation. La rouille de surface – présentement Tesla ne l’honore déjà pas. Zéro.

On mentionne que la rouille est causée par le sel sur nos routes l’hiver… D’ailleurs dans l’exemple mentionné plus tôt avec le propriétaire qui avait de la rouille après seulement 2 ans, Tesla a été catégorique: la garantie contre la perforation ne s’appliquait pas.

Et le gros problème est qu’il n’y a pas de standard dans l’antirouille… tu peux avoir un antirouille à 50$, meilleur que d’autres à 800$. Le domaine de l’antirouille est un peu comme une jungle. Tesla a voulu se protéger, d’où cette mention dans le guide.

 

Quels préparatifs doit-on faire avant un traitement antirouille?

Je ne peux insister assez sur ce point: s’il faut repeindre la voiture, on le fait avant le traitement antirouille.

Les gens se présentent à mon garage avec des voitures endommagées. Je ne peux pas faire des miracles, la voiture est déjà mal en point. Comme mentionné plus tôt, il aurait fallu installer un pare-pierre et des garde-boues EvMudflaps. Il faut se présenter à son rendez-vous d’antirouille avec une voiture qui n’a pas de peinture décollée.

Ceci dit, si votre voiture n’est pas prête, retardez l’antirouille. Faites corriger les problèmes de peinture et venez me voir ensuite. Je vais tout faire pour empêcher ou arrêter la rouille, même s’il y a déjà de la corrosion.

 

Les gens critiquent beaucoup Tesla avec les problèmes de peintures, d’ailleurs les anti-Tesla s’en donnent à cœur joie. Y a-t-il d’autres marques et modèles de voitures récentes qui ont des problèmes de peintures similaires?

J’entends plusieurs qui mentionne que Tesla utilise de la peinture écologique sur leur voiture.

La peinture écologique ce n’est pas vrai. Le problème de Tesla en premier lieu c’est le design. Le design de l’aile avant et arrière, le bas de caisse qui est trop rond et pas assez carré – ils ont visé sur l’aérodynamisme pour maximiser l’autonomie.

Ce n’est pas que la peinture est écologique, c’est qu’elle est trop mince. Dès qu’il y a un début d’oxydation, c’est à ce moment que la corrosion apparaît sur la Model 3. Tesla utilise seulement une couche de peinture et une seule couche de clear (couche transparente). Il n’y a clairement pas assez de clear.

Les Ford et autres voitures américaines ont toujours été plus fragiles. La peinture écaille facilement et les bas de caisse pourrissent. Sur une Ford Escape, après deux ans, le joint des bas de portes sont déjà gonflés par la corrosion sous la peinture. Malheureusement, les gens ne voient pas les problèmes car ce n’est apparent pour un néophyte.

Image tirée d’un reportage de la CBC sur la rouille prématurée des Ford Escape

Un problème plus médiatisé était sur les anciens modèles de Mazda 3 – c’était la folie. D’après moi, la Model 3 sera la proche cousine de la Mazda 3 avec les problèmes de rouille prématurées.

 

As-tu d’autres conseils pour les propriétaires?

Je conseille fortement de se procurer un crayon de peinture pour des petits touch ups. C’est un stylo, avec une bille dedans – on appuie doucement et on peut corriger en quelques secondes des petits écaillements de peintures et ainsi fermer la porte à l’oxydation rapide.

Repérez votre code couleur avec l’autocollant à l’intérieur de votre porte conducteur. Crédit image: genicolor.com (compagnie fièrement québécoise)
Un autre conseil que je dis à tout le monde : allez rouler dans la pluie au printemps! Simplement rouler pendant ou après une grosse pluie – ça va permettre de dégager le sel et vite.

Forcé d’admettre que la COVID-19 n’a pas aidé: les voitures demeurent stationnées et immobiles pendant de longues périodes. Durant tout ce temps, la voiture est recouverte de calcium – le pire ennemi.

 


 

Avez-vous d’autres questions pour le traitement antirouille sur les Tesla Model 3? Écrivez un commentaire ci dessous!

Pour prendre rendez-vous chez Antirouille Bolduc, rendez-vous sur son site internet (veuillez noter que ses prochaines disponibilités sont en 2022). Il est présentement à la recherche de la perle rare pour lui venir en aide. La passion Tesla et surtout celle du travail bien fait est requise. Envoyez lui votre CV au info@antirouillebolduc.com

Nous désirons encore une fois remercier Eric Bolduc pour son temps et son expertise.

 

Vous prévoyez l’achat d’une Model 3? Utilisez notre code de référence pour obtenir 1500 km de Supercharging gratuit! (C’est quoi ça?)

7 thoughts on “La rouille, l’antirouille, les problèmes de peinture sur la Tesla Model 3 – tout ce que vous devez savoir

  • 2020-07-30 à 11:27 am
    Permalink

    Article rempli d’informations intéressantes
    Merci

    Répondre
    • 2020-07-30 à 10:09 pm
      Permalink

      Merci Christophe!

      Répondre
  • 2020-08-02 à 9:10 pm
    Permalink

    Bravo et merci de prendre le temps de nous renseigner

    Répondre
  • 2020-08-02 à 10:22 pm
    Permalink

    Bonjour, je suis de la région de Montréal, y aurait-il un endroit comme antirouille Bolduc dans ma région? J’ai ma tesla 2020 depuis mars et je veux la garder longtemps.

    Merci

    Dominico

    Répondre
  • 2020-09-14 à 12:51 pm
    Permalink

    Bonjour je viens d’acheter une Tesla 3 à quelle endroit puis-je avoir un antirouille de bonne qualité. Région de Sherbrooke.
    Merci Sylvain

    Répondre
    • 2020-09-23 à 6:57 am
      Permalink

      Je n’ai aucune idée… Mais je n’irais pas n’importe où; il ne faut pas oublier qu’un antirouille peut entraîner des problèmes de garantie. Il faut (selon moi) que le ratio risque-bénéfice en vaille la peine. Ceci dit, le wrap et les garde-boues sont des incontournables.
      Si vous en trouvez un, faites signe!

      Répondre
  • 2020-09-23 à 1:17 am
    Permalink

    Même chose de mon côté
    On vient d’avoir notre Tesla il y a 2 semaines et je veux qu’elle soit prête pour l’hiver et duré longtemps

    Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *